J’ai testé… la robe Confetti de Marnie from Switzerland

Aujourd’hui c’est couture ! Non pas en solo mais avec la contribution et l’aide précieuse de Nadine, dont c’est la spécialité. Envie de vous mesurer à un basique intemporel ? Direction la robe droite !

Le modèle

Nous avons choisi le modèle Confetti de Marnie from Switzerland, pour sa facilité et pour ses possibilités de déclinaisons. En effet, il s’agit au départ d’un modèle 2 en 1, qui vous permet de réaliser au choix la version robe ou blouse. A vous ensuite d’y ajouter volants, manches longues, courtes, ¾… Bref, les possibilités sont multiples !

Dans quelle matière ?

Là aussi, tout est permis selon le style désiré.

Nadine avait envie d’un jersey et a choisi cet imprimé zèbres argentés (attention aux raccords 😉). Quant à moi, en pleine période verte, j’ai opté pour un velours ras assez épais, auquel nous avons ajouté un biais lurex pour un look encore plus habillé.

Pour réaliser la robe, sachez qu’il vous faudra environ 2 mètres de tissu (laize 140 cm).

La difficulté

Pour faire court : aucune ! Cette robe est tout simplement parfaite pour se lancer dans un 1er projet couture : seulement 2 morceaux à assembler, une encolure ronde, une longueur qu’il est facile d’adapter au gré de l’envie… Elle a tout pour séduire les débutants.

Pour encore plus de facilité, nous avons toutes les deux choisi de ne pas ajouter de volants.

Le rendu

Comme je le disais plus haut, tout réside dans la matière que vous aurez sélectionnée !

La version de Nadine en jersey est très décontractée, c’est une petite robe facile pour tous les jours ; tandis que ma version est davantage un modèle d’hiver, à porter avec des collants, avec son coloris et ses manches rallongées.

Ce qui est certain, c’est que cette robe Confetti fait toujours son petit effet 😉

Le prix

Le patron complet est disponible notamment sur Wissew ou encore sur le compte Etsy de Marnie, au prix de 10 euros. Un petit prix pour un modèle qu’il est possible de décliner facilement à l’infini !

Laisser un commentaire